Forum de la guilde : -Les Larmes Du pheniX-

Bienvenue dans la guilde des -Larmes Du PheniX-
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 petite vie d'une fille sans coeur

Aller en bas 
AuteurMessage
Yumadoly

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation : sur un ordinateur
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: petite vie d'une fille sans coeur   Sam 15 Déc - 19:20

Les yeux fermés, je fais appelle a mon passé, à mes souffrances et à mon évolution dans ce monde terrible. Chaque jour la guerre et plus forte, l'ennemi plus présent...Que fais-je dans ce monde? Je me bats, j'épuise mes forces pour sauver mon être aimé DROMAR... Mais avant d’aller plus loin, percher du haut de ma dragodinde je vais revivre mon passé.

Par une froide nuit d'hiver, sacrielle ma tendre et futur mère souffre seul au milieu des arbres sombres, par un courage inné elle me fi découvrir la beauté de ce monde. Le sang se répandait sur mon corps si blanc semblable à la neige. Je n'oublierais jamais la chaleur de se sang pure qui fut marqué à jamais sur mon corps. Au fil du temps ma maman fut mon exemple, ma plus grande fan, mon espérance. Néanmoins mon corps souffrait, le manque de mon père fut battre en moi une rage immense, depuis ce jour je rêve de répandre son sang, de vengé ma tendre mère pour la souffrance qui nous a bercé tant d'année.

Puis cette mère tant dévoué partit faire un long voyage à la recherche d'or et d'argent pour vivre, notre petit terrier ne lui convenez plus, je la suppliais, elle ne m’adressa qu’un regard de pitié puis disparu dans les ténèbre de la nuit, je me retrouvais encore seul, j’hurlais seul plaisir qu’il me restait. Le silence de la nuit me vider mes entrailles de toute émotion, la mort était ma seul issu quand soudain interpellé par mes cris d’angoisse arriva en courant un petit être mi chaton mi homme, sa petite queue balayai la neige et son tendre sourire me fi battre mon coeur si dur. Je m’effondra dans ces bras, mes aucune larmes ne coula contre mes joues glacés, fermant les yeux je me laissais bercé par ces tendres mots, puis lui raconta mon horrible cauchemar qui n’était rien d’autre que le vérité. Notre passé nous rapprochait plus qu'on ne le pensait. Son expérience me fascinais, sa facilité de déplacement aussi, à ses côté je fut formé au combat, à la souffrance et à protéger mon maître. Par un matin fraîchement commencé je le vis s’approcher lentement de moi puis il posa délicatement ses lèvres sur les miennes, la sensation d’épanouissement s’emparait de mon corps comme un pantin sans vie. Depuis ce moment l’espoir pris vie en moi notre mariage fut célébré dans la discrétion la plus total, et mon bonheur grandissait en moi. Grâce à son coeur immense j'oubliais mon passé mais à chaque défaite, à chaque coup dur l'image de ce père absent me détruisais de jour en jour...C'est alors que je pris seul la décisions de me venger...

Pendant des années je parcourais les pays a la recherche de ce père ignoble, puis un jour je croisa un vieux papy malade de son âge malheureux de son passé, alors je m'arrêta intrigué par son visage si ridé. En écoutant son récit je fus interpellé par son grand ami du nom de kyxu je crois ^^ mon coeur me poussais a lui demander de me le présenter, c'est ainsi que nous étions en marche pour trouver son ami. La maturité de son âge me laisser sans voix, je l’observais du haut de mon jeune âge, j’avais tant a apprendre, j’avais la vie devant moi. Mais bientôt j’allais connaître la souffrance de ce monde peuplé de mortel impuissant face a la haine de personnes insensible à la vie, à la naissance de la beauté charnel…Rien ne pourra arrêter la méchanceté, rien même pas moi…Sortant de mes rêveries mon ami me dit nous sommes arrivés.

Attendant au point de rendez-vous je vu arrivé au loin un homme grand, beau et puissant, mon coeur ne cessais de battre quand j'ai compris que c'était mon père...Le sang marqué sur ses bras était semblable à ceux que je portais depuis ma naissance, sa démarche également je reconnu en lui beaucoup de similitude avec moi même. Ma rage me fut perdre tout contrôle et je me battu en duel avec lui...La tristesse me submergeait, mes jambes tremblais sous le poids de son regard terrifiant, mes yeux balayait son corps et son visage martelé de coup ancien. Dans un souffle à peine audible j’entendis le son de sa voix, le râle de sa respiration et la haine s’émaner de sa gorge putride. Le combat s’annonçai plus dur que je l’aurais pensé, face a lui toute mes faiblesses refaisait surface, la pression de son arme sur ma peau me terrifiais j’hurlais a me rompre la gorge, dans ses yeux ma mort apparaissait, je m’effondrait…puis dans un élan de haine je consenti mes derrière force a sa perte !Au bout d'un combat enragé qui a duré 5h je sortie vainqueur, j'avais réalisé mon rêve : répandre son sang ! Mes mains couleurs de son sang me répugnais, le rouge luisant me fit perde tout sens je tournais, je rêvais…NON ma réalité était étendu devant moi !!! Puis dans un élan de courage insensé je pris ma dragodinde et m’apprêta a partir quand une scène me déchiras le coeur, mon ami le papy pleurai sur le corps inerte de son kyxu, son sang gisait sur l’herbe humide, puis ses yeux se ferma peut a peut. Son dernier souffle il l’épuisa pour dire qu’il restera toujours dans le cœur de son ami le vieillard, ses mots resteront gravé à jamais dans ma mémoire. Mon coeur saignais a nouveau, les premières larmes coulais sur mon visage puéril, j'avais honte et c'est avec cette honte que je rentrai a la maison voir mon tendre amour dromar.

De ces tendres main il me consola, et m'appris a faire face au aléa de la vie, il me présenta son ami du nom sage de Drage. Je fus charmée par ses paroles douces et mélodieuses, son intelligence m’émerveillais comme un enfant devant sa mère, j’ai pu retrouvé en lui un père que je n’ais jamais eu… C'est ainsi que perdu au milieu d'un village désert assise sur ma dragodinde, je reprends mes esprits troublé par mes souvenirs je me laisse glissé peut a peut pour m’endormir…Demain tout ira mieux ce n’est qu’un mauvais rêve… mais réelle !

Voila un passage furtif de ma vie, je suis un disciple de la déesse sacrieuse et je vie pour tuer!!!Je suis sans pitié, le sang sécher sur ma peau fais fuir mes ennemis ...Mais ma plus grande fierté c'est d'être arrivé au niveau de ma mère si loin de moi…JE VIE DE SOUFFRANCE ET JE VAIS MOURIR D’ESPERANCE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexypapy



Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: petite vie d'une fille sans coeur   Dim 16 Déc - 1:00

-KyXu- s'approche de sa fille, d'un pas hésitant et craintif, il avance vers celle qu'il a fait souffrir




Il s'approche encore, yumadoly lui tournant le dos. Il est à quelques mètres. Il tend la main, prend son courage à 2 mains et pose son bras sur l'épaule de sa fille. Il prend la parole, d'une voie remplie d'émotions:

"Bonsoir, ma fille. Il me semble qu'il y a eu un malentendu. J'ai été désespéré, comme toi, d'apprendre que j'étais ton père. J'ai été victime de la cruauté d'une sorcière."

Sa voix tremble, il commence à bégayer. Une émotion indéfinissable, mais présente, prend possession de son corps.

"Je comprends ta souffrance. J'aimerais la prendre à ta place, recevoir au centuple la moindre de tes douleurs. Mais j'en suis incapable, tout comme j'ai été incapable de ressentir ta présence alors que nous sommes indéniablement liés. Honte à moi, père indigne. J'aurais tellement voulu apaiser ton enfance difficile, j'aurais tellement voulu voir évoluer la belle femme que tu es aujourd'hui. Mais je ne peux pas. Ce qui est fait, est fait."

Son émotion s'éclaircit. C'est une profonde tristesse, un malaise. Mais l'intensité n'en est pas moins forte. Il ne tient plus, ses yeux s'humidifient. Des larmes en coulent, mais il garde son regard fixé dans celui de sa fille.

"J'aimerais te demander l'absurde. La compassion est le maître mot des sacrieurs. Je souhaite que tu te mettes à ma place, que tu comprennes mon désarroi, que tu le ressentes. Je veux que tu perçoives au ton de ma voix toute la sincérité qui englobe mes paroles. Car derrière tous ces actes ignobles dont je suis coupable, mais quelque part innocent, je reste ton père. Et un père est précieux. C'est pourquoi je te demande de me pardonner. Me pardonner d'être ton père, d'avoir été absent, de t'avoir fait souffrir, et de te révéler maintenant que sacrielle n'est pas ta vraie mère."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
petite vie d'une fille sans coeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite(s) citation(s)
» Une nouvelle petite sorcière : Woefully Bewitching de mageline !
» Petite culotte
» AIDEN & PANAMEE •• « 2 garçons, 1 fille, 3 possibilités »
» Petite visite à tonton Otomaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la guilde : -Les Larmes Du pheniX- :: Présentation RP-
Sauter vers: